Avinton / Wakan One Hundred

Forum des possesseurs de Wakan One Hundred et d'Avinton
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview de Cédric Klein DG d'Avinton par Moto infos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 180
Points : 575
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Interview de Cédric Klein DG d'Avinton par Moto infos   Ven 13 Avr - 15:51

Pour faire suite à notre précédente news concernant la nouvelle moto française, l'Avinton, nous avons donc pris rendez-vous avec le responsable de la marque afin de découvrir plus en détails comment la Wakan One Hundred est devenue l'Avinton Collector... Interview avec Cédric Klein, lors de la présentation de la marque au Castellet pendant l'Evénement moto des 8 et 9 avril 2012, et petite prise en main de la moto à suivre.

Moto-Infos : Pouvez vous nous raconter un peu l'histoire d'Avinton ?

Cédric Klein : L'histoire est simple. Nous avons aujourd'hui une marque, Avinton, dont les motos sont assemblées dans le Gard, à Sommières. Notre manufacture permet de répondre à une demande de l'ordre d'une soixantaine d'exemplaires dans l'année, avec des machines entièrement personnalisées en fonction des goûts et de la philosophie de chacun. La base, soit le modèle « Collector », est constituée d'un roadster monoplace motorisé par un bicylindre 1 640 cm 3 de chez S&S version Superstock qui offre des sensations à hauteur de l'esthétique de la machine.

Avinton, d'où vient ce nom ?

Pour nous, c'est un nom symbolique qui représente un mix entre élégance et performance. C'est l'alliance du design moto à la française et de la performance moteur à l'américaine.

Avinton, Wakan, même machine ?

Oui, c'est ça. Suite à certaines difficultés qu'on a pu voir chez quelques fabricants français, c'est un modèle qui a failli tomber dans les oubliettes. C'est à la fois par coup de cœur, envie et conviction que nous avons fait le choix de racheter tout ce qui était brevets, modèles et nom de la marque, nous permettant ainsi de continuer l'exploitation et le développement de ces motos. Nous avons d'ailleurs beaucoup d'idées en termes de développement avec toujours ce même esprit de motos très exclusives et différentes.

Avec Avinton, on se positionne donc sur du (très) haut de gamme ?

Oui. Nous voulons être présents sur le marché premium et nous souhaitons apporter une valeur ajoutée au produit avec des services, une écoute et surtout beaucoup d'attention auprès de nos clients.

Justement, comment peut-on se procurer une Avinton ?

C'est très simple. Etant donné que c'est un produit exclusif et que nous tenons vraiment à ce que cette moto représente le « prolongement » de chaque personne, il y a tout d'abord un travail de personnalisation à faire. Donc la commercialisation se fera directement à partir de l'usine car nous sommes obligés de connaître le futur utilisateur afin de lui offrir réellement ce qu'il cherche. Ensuite, nous aurons un réseau de techniciens agrées et habilités à effectuer l'entretien de la moto pour tous les clients qui habitent trop loin du site de Sommières. D'autres possibilités d'entretien courant sont prévues : vous pourrez déposer la moto chez l'un de ces techniciens, mais l'entretien pourra aussi être fait à domicile. Enfin, nous dispenserons aussi une formation afin que l'entretien courant puisse être effectué par le propriétaire lui-même. Bien sûr, cette dernière option ne se fera qu'à la demande du propriétaire et ne sera validée que si nous le jugeons « apte » à effectuer le travail sur sa machine.

Comment est réalisée une Avinton ?

Dans la mesure du possible, nous essayons de travailler le plus possible avec des fabricants français comme Devil pour la ligne d'échappement ou Beringer pour le freinage (pour le moment uniquement sur la version Track Racer). Le châssis - qui contient l'huile de lubrification du moteur - est lui aussi fabriqué en France et nous utilisons beaucoup de matériaux nobles comme l'aluminium (taillé dans la masse), le carbone ou encore le titane. Certains éléments viennent d'Italie comme la fourche (Ceriani), les jantes taillées dans la masse (Marchesini).

Pouvez-vous nous présenter l'équipe Avinton ?

Nous sommes une équipe de passionnés de motos et à la base, nous sommes quatre piliers de l'entreprise qui gérons chacun les différentes phases, de la fabrication jusqu'à la commercialisation et au suivi des motos. Nous avons tout d'abord Keivin Laigle qui est responsable de la partie recherche et développement. De son côté, Sébastien Maison est notre responsable commercial en France, c'est lui qui s'occupe de tout ce qui concerne le suivi de notre clientèle. Rodrigo Jimenez s'occupe de tout ce qui est export et relation clientèle à l'étranger et enfin il y a moi, qui, on va dire, suis à la tête de tout cela.
Nous avons aussi six actionnaires supplémentaires, également passionnés de moto et dans le même état d'esprit que nous, c'est-à-dire qu'ils ont envie de dépenser toute leur énergie pour pouvoir rendre cette moto accessible au plus grand nombre, la montrer, la faire essayer. À la manufacture de Sommières, nous avons un petit show room et derrière se trouve l'atelier où sont fabriquées les motos. Vous pourrez y découvrir la fabrication de « votre » moto, et ça, c'est vraiment un plus très sympa.

Quel est le tarif d'entrée chez Avinton ?

La gamme va débuter à 33 500 € avec le modèle Collector, le roadster que vous avez pu rapidement essayer aujourd'hui. Vous aurez ensuite l'Avinton Cult, une moto personnalisable en fonction des goûts de chacun et dont le tarif débute à 36 000 € (un modèle à 79 000 € à déjà été vendu...).

Cédric, merci pour toutes ces explications et rendez-vous très prochainement à Sommières pour un essai complet ?

Avec plaisir !

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakan-hundred.forumactif.org
 
Interview de Cédric Klein DG d'Avinton par Moto infos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avinton, la Hot couture française...
» Stage CSO avec Cédric Angot
» Cédric Pioline
» Cédric Racine / Laura Tardy (206 RC A7)
» Cédric Mcmillan Champion national US 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avinton / Wakan One Hundred :: La Wakan - Présentation, essais, préparation .. :: News-
Sauter vers: